Le PRINCE Andrew fera face à une bataille judiciaire avec son accusatrice Virginia Roberts Giuffre


Le duc d'York a échoué dans ses tentatives d'arrêter l'affaire après avoir été poursuivi pour avoir prétendument abusé sexuellement de son accusatrice alors qu'elle n'avait que 17 ans.


La décision explosive représente un coup de marteau pour le roi qui a vigoureusement nié les allégations de Mme Giuffre.

Ses allégations ont harcelé Andrew, 61 ans, depuis qu'elle les a faites pour la première fois en 2011, lorsque la photo désormais tristement célèbre de lui est apparue avec sa main autour d'elle.

Sa réputation est déjà en lambeaux suite à des questions sur son amitié avec les pédophiles Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwell, qui a récemment été reconnu coupable de trafic de filles pour qu'il abuse de lui.

Dans une interview accordée à la BBC dans un accident de voiture, il a nié l'avoir jamais rencontrée et s'il comparaît devant le tribunal, il sera certainement contre-interrogé sous serment à propos de cette allégation.


L'affaire est également un énorme embarras pour la famille royale, alors que la reine se prépare à célébrer son jubilé de platine.

Sa situation actuelle découle de son amitié controversée avec le pédophile Epstein, qui, selon Mme Giuffre, l'a présentée au royal.

Elle a accusé Epstein de l'avoir violée et l'a poursuivi en justice, mais est parvenue à un règlement à l'amiable en 2009 dans lequel elle a été payée 500 000 $ (371 000 £) en échange de l'abandon de l'affaire.


Ce que l'on sait de l'affaire :


  • Le royal fait face à un certain nombre de réclamations explosives de Mme Giuffre

  • Elle allègue qu'elle a été forcée d'avoir des relations sexuelles avec lui trois fois

  • Il nie fermement tout acte répréhensible et dit même qu'il ne s'est jamais rencontré

  • Andrew a brossé sa description d'une rencontre en disant qu'il ne pouvait pas transpirer

  • Des documents judiciaires récemment publiés affirment qu'Andrew savait qu'elle avait été victime de la traite

  • Les experts disent que le procès causera "un embarras énorme" à la reine

Les avocats du prince Andrew ont fait valoir qu'il était couvert par une partie du règlement dans lequel elle a également accepté de ne pas poursuivre "toute autre personne ou entité qui aurait pu être incluse en tant que défendeur potentiel".

Mais David Boies, l'avocat de Mme Giuffre, a déclaré que seules les parties à l'accord de règlement - Epstein et Mme Giuffre et leurs associés - pourraient en bénéficier, et non un "tiers" comme Andrew.



Vous désirez faire un don c'est possible sur Paypal : paypal.me/NadiaCioce


Virement interac : nadiacioce@gmail.com Réponse :nanalinformation

Pour acheter des produits Nana l'information voici le lien : https://utip.io/nanalinformationautrement/shop



3 230 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout