Battu par son père, violé par son frère et son mari et maintenant victime de la dictature sanitaire


Vous êtes nombreux et nombreuses à m'écrire chaque jour, je reçois beaucoup de témoignages mais parfois certains me frappent plus que les autres , celui que je vais vous partager plus bas est poignant et incroyablement dérangeant!

Dans le but de préserver l'anonymat de cette dame je lui donnerai un nom fictif et avec sa permission je vous partage son témoignage qui devrais circuler de façon virale, donc partagez partout pour que Julie (nom fictif) puisse faire usage de son pouvoir, sa voix!


Bonjour Nana, Je veux aujourd'hui te partager une partie de ma vie, la plus difficile, quoi que dans mon cas l'histoire se répète bêtement.

J'ai été victime d'abus, mon père me battait, mon frère me violait et plus tard mon mari quand il buvait trop me prenait par derrière et en parfait animal me défonçait comme il aimait bien me le dire après coup...... et quand il faisait ça , il me mettait un foulard dans la bouche pour m'humilier et faire de moi sa chose. Je sais...tu es sensibles et ça va te brasser mais ce fut ma réalité pendant tellement d'années......

Une amie me disait toujours sauves toi, il va finir par te tuer, je te parle de ça et à l'époque tu sais il n'y avait pas internet, et les femmes on avais pas les mêmes droits que les hommes.

De plus on ne parlait pas de ces choses là.

D'ailleurs mon mari ne me laissait pas sortir seule, même pour faire les courses, sa soeur était mon chaperon, et la nuit tombé je devais toujours être à la maison pour me faire violer quand il rentrerait plus tard....complètement saoul.

Aujourd'hui je suis capable d'en parler, parce que pendant 30 ans j'ai travaillé sur l'estime de moi, j'ai été aidé par des religieuses qui en quelque sorte m'ont caché et sauvé la vie.... combien de fois j'ai pensé partir.....mettre fin à mes jours.......

J'ai pu fuir et m'installer à Montréal pour débuter ma nouvelle vie, je me suis fait des amies, et j'ai appris a sortir mon mal , à en parler, j'ai aussi appris à dire NON, merci Nana de nous rappeler de dire NON.....

Je t'écris tout ça parce que j'avais réussi a retrouver un semblant de vie, à me reconstruire, et je m'étais promis que plus personne n'abuserait de moi!

Maintenant le gouvernement m'intimide, me harcèle, me tiens dans cette peur que j'avais presque oublié, le gouvernement est devenu un abuseur, et je ne comprends pas comment les gens acceptent cela sans bronché

maintenant à mon âge, je ne peux plus me sauver, je nais plus de famille, jai mon vieux chat et mes vieux os et mes histoires.....

Mon médecin fait pression sur moi, mon infirmière du clsc aussi, jusquà mon dentiste, tout à l'heure ce sera le livreur ou le vétérinaire, je ne sais plus.....je ne sais pas... je ne veux pas

Est-ce trop demandé de me laisser tranquille? mon corps à asser subit, mon esprit est fatigué mais la chose qui me rend le plus fière c'est qu'aujourd'hui je suis capable de leur tenir tête, j'ai fais du chemin depuis mon autre vie .

Comment faire comprendre à ces gens que j'en ais rien a foutre de leur vaccin? que je suis vieille et je veux être respecter et que cet ignoble masque me rapelle les abus de cet homme qui devait me protéger et m'aimer, au lieu de ça il m'a détruite en me baillonnant en me muselant, en me violant. En m'imposant un couvre feu et en espionnant mes moindres faits et gestes!

Je suis chanceuse, j'ai toute ma tête, je me déplace sans trop de problèmes, j'habite un petit 3 et demi et je sors peu, pour ne pas mettre la muselière je fais livrer et je sais me servir de l'ordinateur, et quelle joie d'être avec vous tous chaque jour, j'oubli presque que nous sommes en prison!

Nana, j'aurais aimé avoir le courage de Nicole et pouvoir parler moi aussi, mais si tu veux partage mon témoignage en cachant mon nom, je crois que ça va me faire du bien, je ne suis pas encore prête a faire un video mais déjà partager par écrit des choses qui sont rester enfouis si longtemps....... et si le premier sinistre pouvais tomber sur mon texte et réfléchir à ce quil fait subir aux personnes âgés qui ont voté pour lui parce quil promettait de penser à nous, oui j'ai malheureusement voté pour cet imposteur ce dictateur et je m'en excuse.

Je vais terminer en te disant de ne pas lâcher, de continuer à nous donner espoir , car l'espoir fait vivre, merci Nana je t'aime

Une mamie qui dit NON NON ET NON

xxx



5 794 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout